Installation vmc simple flux : de quoi a-t-on besoin ?

Dorénavant, les dispositifs de VMC (ventilation mécanique contrôlée) sont obligatoires dans les logements neufs. Ils ont pour mission de renouveler l’air à l’intérieur des pièces, grâce à un mécanisme qui lui est propre. Le marché abrite actuellement différentes versions de vmc afin de mieux répondre aux besoins des consommateurs. La vmc simple flux étant le modèle le plus classique et le moins cher, reste le plus plébiscité par tous. Si vous aussi tenez à en faire installer une dans votre maison, vous avez intérêt à être bien équipé pour la réussite de votre projet.

Les outils de bases nécessaires à vos travaux

Lorsqu’on se lance dans un quelconque bricolage, il vaut mieux avoir les équipements nécessaires à proximité. Cela vous fera gagner un temps considérable, et loin de vous l’idée de vous arrêter en si bon chemin. Lors de l’installation vmc simple flux, vous devez disposer des outils suivants :

  • Un mètre
  • Un détecteur de métaux
  • Une perceuse
  • Une scie cloche
  • Une scie à main
  • Un cutter
  • Un tournevis
  • Une défonceuse

Une fois munie de ces fournitures, vous pouvez commencer à élaborer votre plan d’action. À l’aide du mètre, mesurez la surface que va occuper votre vmc. Cette étape déterminera si l’emplacement que vous avez en tête conviendra au dispositif. Les autres outils interviendront une fois le chemin tracé, et vous sera utile pour simplifier le montage.

outils de bases nécessaires à vos travaux

Les étapes de l’installation d’une vmc simple flux

Le bon fonctionnement de ce type de ventilation repose sur des étapes clés lors de sa pose. Pour une efficacité maximale, l’implantation pièce par pièce de la vmc est vivement conseillée. De ce fait, vous allez noter une réduction importante dans la consommation de chauffage et des désagréments sonores. Également, en procédant de la sorte, vous pouvez rapidement déterminer l’emplacement des bouches.

Il serait plus judicieux de songer à placer les entrées d’air dans les pièces à vivre. Les pièces humides (salle de bains, cuisine…), quant à elle, vont recevoir les bouches d’extractions. Par souci d’esthétique et de praticité, le réseau de conduits devra se trouver dans les combles. Dans cette optique, l’air sera expulsé par la toiture par le biais d’un chapeau. Grâce à ce mécanisme, l’air dans votre logement sera renouvelé, et les mauvaises odeurs, l’humidité et les polluants seront automatiquement expulsés.

Le kit parfait pour l’apprenti bricoleur

La plupart des vmc simple flux mis sur le marché sont déjà livré avec des kits et des indications pour faciliter la mise en place. Pas de panique si le modèle dont vous venez de faire l’acquisition n’est pas prédisposé à une installation immédiate. En général, tout ce qui est indispensable pour un dispositif complet se trouve déjà dans la boîte. Pour ne rien oublier, voici les matériaux essentiels que cette dernière doit contenir :

  • Un caisson d’extraction
  • Deux bouches d’extraction sanitaire
  • Une bouche cuisine
  • Des conduits souples en PVC
  • Un chapeau de toiture
  • Des entrées d’air
  • Une cordelette
  • Des pitons
  • Des colliers de serrage

N’hesitez pas à voir ce site pour accéder à d’autres articles.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *