Arbitrage assurance vie à Bruxelles : les meilleurs conseils

Toutes personnes qui souhaitent bénéficier de revenus supplémentaires au jour de leur retraite font le choix de souscrire une assurance vie. Elle permet également de faire fructifier son argent. C’est aussi l’opportunité de faire des économies pour subvenir aux besoins de sa famille lors de son décès.

Il importe de préciser que dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, plusieurs choses doivent être gérées par l’épargnant. Il en est ainsi notamment de l’arbitrage. Dans cet article, découvrez des conseils permettant d’optimiser l’arbitrage de votre contrat.

Le moment opportun pour procéder à l’arbitrage

De prime abord, il convient de rappeler ce qu’est l’arbitrage assurance vie. Il s’agit de la faculté offerte à un investisseur de passer d’un support de placement à un autre en cours de contrat. C’est une excellente manière de diversifier ses investissements en répartissant son capital entre les fonds en euros et les unités de compte.

Ainsi, vous aurez l’opportunité d’encaisser les gains lorsque les unités de compte ont pris suffisamment de valeur ou de limiter les pertes en cas de baisse de valeurs.

L’intérêt de l’arbitrage est qu’il permet de sécuriser l’épargne sur le fonds en euros, mais également de la stimuler sur les fonds en unités de compte.

Afin d’optimiser au mieux la gestion de votre contrat, il est conseillé de procéder à l’arbitrage au moins une fois par an. Le moment le plus propice pour ce faire est la fin de l’année.

À noter que le nombre d’arbitrages dans un contrat d’assurance vie peut varier d’un investisseur à un autre et de la stratégie qu’il décide d’adopter. Cela dépend également de l’importance du portefeuille de l’épargnant.

L’opération doit être précédée d’une analyse du portefeuille par l’assuré. Il peut le faire tout seul. Toutefois, s’il ne dispose pas des compétences et des connaissances nécessaires, il peut très bien solliciter l’aide de conseiller financier.

contrat assurance

Comment mettre en œuvre un arbitrage ?

Après une étude de votre portefeuille, vous pouvez maintenant procéder aux arbitrages de votre contrat d’assurance vie. À préciser toutefois que pour ce faire, il faut avoir une bonne connaissance du fonctionnement des marchés financiers.

Il est tout aussi important de faire un suivi minutieux de leurs évolutions. Cela vous permettra de transférer votre capital d’un fonds à un autre au moment opportun.

Pour faire un arbitrage, il faut envoyer une requête par courrier au guichet ou en ligne à son assureur.

Vous pouvez alors lui adresser une demande :

  • En recommander avec accusé de réception
  • Par mail, téléphone ou encore par SMS
  • Directement sur le site de votre assureur.

Les épargnants ont aussi la possibilité de programmer l’arbitrage de leurs contrats. Il se fera alors automatiquement. Il convient de préciser que certaines compagnies d’assurance mettent à la disposition des particuliers des options de gestion automatique.

Cela offre l’occasion de maintenir la redistribution de son épargne en fonction des fluctuations des marchés financiers. L’épargnant peut choisir librement le niveau de risque qu’il est prêt à prendre. Ainsi, en cas de baisse de cours des actions, le rééquilibrage automatique procédera à la diminution de la part du fonds en euros au profit des UC.

L’objectif principal de la gestion automatique est de réaliser les meilleurs rendements. C’est une des raisons pour laquelle de nombreux épargnants optent pour ce type de gestion.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *